mardi 12 mai 2020

Futura Planète: “Les énergies renouvelables ont-elles un impact sur la biodiversité?”

Futura Planète a consacré en mars/avril dernier un article sur cette question.
Au sujet des éoliennes, barrages et fermes solaires :
« …Encore faut-il ne pas les construire n'importe où. Car ces infrastructures génèrent le développement de routes et d'infrastructures qui impactent la biodiversité de manière souvent incontrôlée»

Et Céline Deluzarche, journaliste, de donner trois exemples, TROIS, dans le monde entier, des projets d'énergies renouvelables construits ou planifiés sur des sites sensibles ou protégés. Le projet qui était  planifié d’EDF R d’éoliennes le long de l’estuaire de la Gironde en fait partie :

"Les exemples de ces inepties sont légion. À cheval sur la Charente-Maritime et la Haute-Gironde, le projet de ferme éolienne du Blayais est ainsi situé sur une zone de marais classée Natura 2000. Le site abrite en outre le parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, ainsi qu'une zone de protection spéciale (ZPS) de la directive Oiseaux européenne. En Amazonie, le barrage de Balbina, au nord de Manaus, a immergé plus de 312.000 hectares de forêt tropicale primaire et généré un archipel artificiel de 3.546 îles, ont seules 0,7 % sont encore susceptibles d'abriter les espèces présentes auparavant. En Russie, le barrage de Volgograd constitue une barrière au passage des esturgeons qui migrent en amont de la mer Caspienne."

Lire l’article sur le site de Futura Planète en cliquant ICI

Ce que Futura Planète suggère de retenir :
  • ·       Les fermes solaires, éoliennes et les barrages entraînent une importante artificialisation des sols.
  • ·       Elles sont malheureusement largement implantées sur des zones clés pour la biodiversité.
  • ·       Le développement de ces énergies doit mieux prendre en compte la perte potentielle d’espaces naturels.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire