mercredi 30 octobre 2019

Enquête publique sur le projet éolien de Lesparre-Médoc : n’hésitez pas à y participer !


Un projet d’éoliennes industrielles de 210m de haut tente d’émerger sur la commune de Lesparre-Médoc.
Une enquête publique est ouverte depuis le 21 octobre jusqu’au 21 novembre 2019.



Lesparre-Médoc, c’est juste en face de chez nous. Ce sont nos voisins, sur l’autre rive de notre bel estuaire... Ce projet, il parait inutile, destructeur et nocif pour nos paysages, notre patrimoine naturel, la faune sauvage, les oiseaux migrateurs, la biodiversité, et pour notre cadre de vie.

Faites entendre votre avis :

Directement sur le registre électronique au lien suivant :

Par mail à l’adresse suivante :


samedi 26 octobre 2019

Projet éolien de Varzay - Enquête publique prolongée jusqu'au 30 octobre!

Le président de la DDME avait invité les adhérents et sympathisants de l'association à soutenir nos amis de Varzay en participant - pour ceux qui connaissent et apprécient cette belle région en plein coeur de la Saintonge Romane, à l’enquête publique sur la construction d’un parc éolien aux portes du village de Varzay.
Il est encore temps pour vous de participer puisque l'enquête publique a été prolongée jusqu'au 30 octobre inclus.

Vous pouvez envoyer votre avis par email  à l’adresse ci après,  à l’attention  de Mr Lavalette, Préfecture de Charente-Maritime.
oooOooo

Voici quelques éléments que nous avons retenus pour expliquer notre opposition au projet…

Manque de concertation
Non prise en compte de l’avis défavorable des élus, des scientifiques
Atteinte à nos paysages de la Saintonge Romane
Une zone sans vent – Un projet inefficace pour la cause environnementale
Le projet entrainera une chute de l’activité économique, une dévalorisation des biens
Un risque sanitaire pour les enfants, les animaux, les personnes à proximité
oooOooo
Manque de concertation
-Le promoteur n’a jamais cherché à bâtir un consensus. Le projet est resté caché pendant 3 ans. Aucune concertation, aucun dialogue avec les populations et les associations. Il a au contraire créé une situation d’inacceptabilité sociale sérieuse.
-La procédure du projet éolien de VARZAY a été conduite par le promoteur, avec l’appui de certains édiles municipaux, sans chercher à construire le consensus social indispensable à son succès : Absence de proposition de démarche participative.
Non prise en compte de l’avis défavorable des élus, des scientifiques
-Le Conseil Municipal de VARZAY a rejeté, à la majorité, le projet éolien par sa délibération du 29 juin 2016. Le promoteur a complètement ignoré ce rejet et a poursuivi les études et travaux préparatoires du projet.
-Les Maires des communes limitrophes ont exprimé leurs désaccords concernant le projet éolien : Rétaud, Meursac, Thézac, Rioux, Pisany, Saint Romain de Benet, Pessines…
-Le département de la Charente Maritime a voté un moratoire pour stopper pendant 2 ans la prolifération des éoliennes dans le département, le promoteur n’a pas pris en compte cette décision démocratique.
Atteinte à nos paysages de la Saintonge Romane
-La construction d’éoliennes géantes, en plein milieu de la Saintonge Romane est incompatible avec la préservation des paysages et du patrimoine exceptionnel qui font de cette région un musée en plein air.
-La construction d’éoliennes géantes, à 1km de l’église romane de RETAUD, classée « monument historique » en 1862, en même temps que la Cathédrale de CHARTRES, constitue un véritable « attentat » contre un des plus purs joyaux de la SAINTONGE.
-La Saintonge Romane comprend aussi, en sus de son « chapelet » d’églises romanes, de nombreux sites ou édifices civils du plus grand intérêt : manoirs, logis, châteaux, sites gallo-romains, sites naturels… Ces sites et édifices méritent une protection totale contre l’implantation de machines totalement disproportionnées.
-Un éventuel accord donné au projet de VARZAY, alors qu’il présente autant d’inconvénients discriminants pour la population, les paysages et le patrimoine, ouvrirait la porte à la multiplication de nouveaux projets, avec, pour conséquence, la destruction organisée de la Saintonge Romane.
Une zone sans vent – Un projet inefficace pour la cause environnementale
-La zone d’implantation du parc éolien de VARZAY est reconnue comme peu venteuse ; elle rend nécessaire le recours à des éoliennes géantes de 200m, hauteur similaire à celle des éoliennes off-shore.
-La production d’énergie électrique d’origine éolienne est coûteuse et peu productive ; elle est intermittente, variable et imprévisible ; elle rend nécessaire l’utilisation de moyens de production de compensation (centrales au charbon, au fuel ou à gaz) qui sont de fortes sources de gaz à effet de serre. 
Le projet entraînera une chute de l’activité économique, une dévalorisation des biens
La réalisation du projet de VARZAY entraînera une chute de l’activité économique du territoire, conséquence du ralentissement du marché immobilier et de la baisse des activités touristiques.
Le projet entraîne déjà et entraînera une baisse très sensible de la valeur des biens immobiliers, baisse accompagnée d’un fort allongement du délai de vente. Ces effets ne font l’objet d’aucune compensation par le promoteur ou par l’Etat. Ils impacteront fortement le patrimoine des habitants de VARZAY et des environs.
Les « compensations » proposées par le promoteur sont absolument ridicules : tenter de dissimuler des machines de 200m avec la plantation d’arbres ou de haies est absolument vain.
Un risque sanitaire pour les enfants, les animaux, les personnes à proximité 
-Des éoliennes à moins de à 1000m des écoles de Pisany et Rétaud, à moins de 600m des habitations, à moins de 300m d’un verger, à moins de 1000m d’une écurie.
-L’académie de médecine en mai 2017 : « Si l’éolien terrestre ne semble pas induire directement des pathologies organiques, il affecte au travers de ses nuisances sonores et surtout visuelles la qualité de vie d’une partie des riverains et donc leur « état de complet bien-être physique, mental et social » lequel définit aujourd’hui le concept de santé ».
 oooOooo
L'Association DonQuichotte17460 – NON aux éoliennes à Varzay en plein cœur de la Saintonge Romane, qui se bat particulièrement contre ce projet, est membre de la FED et est présidée par Bertrand Vincent - 06.22.00.00.45.

dimanche 13 octobre 2019

Le scandale des terres rares utilisées dans les éoliennes, sur Sud Radio.


Fabien Bouglé, auteur du livre « Eoliennes – La face cachée de la transition écologique »(*), dénonce ce scandale lors d’un entretien avec André Bercoff sur Sud Radio qui a eu lieu vendredi dernier 11 octobre.


200kg de terres rares sont utilisées dans la nacelle d’une éolienne terrestre. Ce chiffre monte à une tonne pour une éolienne en mer !
Pour écouter Fabien Bouglé, cliquer ICI
(sur le mot "ICI" et non sur la photo)



Ou aller sur le site de Sud Radio en cliquant ICI

oooOooo





(*)Livre de Fabien Bouglé paru aux Editions du ROCHER, octobre 2019. Voir notre article à ce sujet en cliquant ICI

(sur le mot "ICI" et non sur la photo)

mercredi 9 octobre 2019

En UN clic ! dites NON à la multiplication d’installations d’éoliennes en France !


Pour ceux qui n'ont pas encore voté. Il est encore temps!

Il suffit d’un clic ! et plus nous serons nombreux à cliquer, plus nous serons efficaces.

Alors tous à vos claviers  pour participer à ce sondage du magazine Le Point.

Pour accéder au lien du sondage, cliquer tout d’abord ICI

samedi 5 octobre 2019

« EOLIENNES – La face noire de la transition écologique » de Fabien Bouglé aux Editions du Rocher.


Paru en librairie cette semaine, ce livre a déjà fait beaucoup parler de lui. Le Figaro, Contrepoints, Bourdin sur RMC et autres médias y ont consacré cette semaine articles et émissions…
Pourquoi cet engouement ?
Parce que si « en quelques années, les éoliennes sont devenues le porte-étendard de la transition écologique… et se sont immiscées partout» (F. Bouglé), leurs effets néfastes sur la santé, l’économie, le patrimoine ont déclenché une opposition et un rejet de plus en plus puissants dont prennent enfin conscience de nombreuses personnalités politiques et environnementales.

- Gérard-Michel Thermeau a parfaitement présenté ce livre le 3 octobre sur Contrepoints. Vous pouvez accéder à l’article (accès libre) en cliquant ICI

- Luc Lenoir du Figaro a publié le 2 octobre un interview de l’auteur, interview que vous retrouverez sur le site du Figaro (réservé aux abonnés) en cliquant ICI

- Et vous pourrez écouter l’émission de Jacques Bourdin qui recevait Fabien Bouglé sur RMC hier matin 4 octobre en cliquant ICI

Pour la présentation du livre par les Editions du Rocher, cliquer ICI

oooOooo

Rappelons d’autres livres consacrés au scandale éolien :

- « Le scandale éolien » d’Antoine Waechter, paru aux Editions Beaudelaire le 30 août 2019. Lire l’article de l’association « Friends against Wind » à ce sujet en cliquant ICI
- « Eoliennes : chronique d’un naufrage annoncé » de Dumont et Kergorlay, paru aux Editions François Bourin en novembre 2018. Lire l’article de notre blog à ce sujet en cliquant ICI