mercredi 18 septembre 2019

Pour agir sur le choix des orientations pour l’aménagement de notre région, participez à l’enquête publique du SRADDET !


Du 16 Septembre au 18 Octobre s’ouvre l’enquête publique relative au Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable, et d'Egalité des Territoires (SRADDET) de la région Nouvelle-Aquitaine.


Plusieurs outils d’aménagement du territoire existent aux différents échelons national, régional, local. Le SRADDET se concrétise dans un document élaboré par les instances régionales. Ce document est très important car il détermine les orientations pour l’aménagement de notre région, et peut s’avérer crucial pour le rejet du projet d’éoliennes d’EDF-R dans les marais de l’estuaire de la Gironde.

Le nombre de participants à cette enquête publique va peser dans le processus d’acceptation des choix figurants dans le dossier d’enquête soumis à vos observations.
Votre participation est donc vivement sollicitée.
Pour ouvrir le lien internet permettant d’accéder à cette enquête, cliquer ICI

Pour vous aider éventuellement dans votre démarche nous vous suggérons le texte ci-joint que plusieurs d’entre nous ont déjà utilisé, et que vous souhaiterez adapter en fonction de votre situation personnelle. 

J'approuve les objectifs cités dans ce dossier d'enquête publique du SRADDET, au chapitre 4.2 O2 et 4.4 O4 du SRCE Poitou Charentes à propos de la sauvegarde des réservoirs de biodiversités et de leurs axes de continuité. Ceux-ci sont très importants et conformes aux objectifs du SCOT de la CCDHS (Communauté de Communes de Haute Saintonge). Ce qui me donne toute satisfaction.
En effet, habitant la commune de [St Sorlin de Conac (17)], je suis très attaché à la préservation du paysage remarquable des marais de la rive droite de l'estuaire de la Gironde, à leur biodiversité et à la protection de cette zone humide sensible. Pour mémoire ce secteur est classé Zone Natura 2000, ZPS (Zone de Protection Spéciale des oiseaux) et relève en outre de la loi Littoral.
Ces classements ont permis de protéger jusqu'à présent ce réservoir de biodiversité. Celui-ci se trouve aujourd'hui gravement menacé par le projet d'éoliennes industrielles d'EDF-R, qui prévoit d'y installer 40 aérogénérateurs de 180 m de hauteur posés chacun sur un socle de 1500 tonnes de béton.
Comme un grand nombre d'habitants et d'élus locaux, regroupés au sein de la DDME (Association pour la Défense Des Marais de l'Estuaire) et d’autres associations (VigiEole, Stop Eolien 17…), je compte donc fermement sur votre vigilance pour que le SRADETT donne un coup d'arrêt définitif à ce scandale, qui toucherait de plein fouet toute la région Nouvelle Aquitaine. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire