lundi 26 août 2019

Plus de 500 manifestants samedi 24 août, dans les rues de St-Aulaye en Dordogne pour s’opposer à des projets d’éoliennes.

Invités par l’Asso 3D (Défense du val de Dronne et de la Double) qui se bat contre un projet de 5 aérogénérateurs, de nombreux élus et des associations venant notamment de Gironde, Charente, Charente-Maritime sont venus dire NON et STOP aux nouveaux projets d’implantation dans nos territoires souvent déjà tant envahis.

Très déterminés mais dans une ambiance bon-enfant, ils ont défilé gaillardement malgré un soleil brûlant dans les rues de cette ravissante bastide.


La DDME était bien sûr largement représentée et son porte-parole, Jean-Loup Reverier, est intervenu à la tribune à la suite d’élus et d’autres représentants d’associations.




Notons, après l’intervention de Yannick Lagrenaudie, maire de St Aulaye, celle très convaincante et rassembleuse d’Eddie Puyjalon, conseiller régional et président de CPNT, et celles d’Henri Sabarot, président de la Fédération des Chasseurs de Gironde, et de Jean-Louis Butré, président de la Fédération Environnement Durable (FED) dont la DDME fait partie.
 Le thème récurrent et désormais tellement bien ancré a été encore une fois martelé : NON à l’implantation de machines industrielles destructrices et néfastes mais OUI aux énergies renouvelables compatibles avec les territoires et conçues dans le respect de la démocratie.


Retrouvez l’article de Clément Bouynet, Sud-Ouest du 24 août, en cliquant ICI


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire