mercredi 14 août 2019

Eoliennes à Saint-Longis : Innovent a six mois pour revoir son étude d’impact « biaisée ».


“Le tribunal administratif de Nantes a donné six mois à la société Innovent pour reprendre son étude d'impact qu'elle avait transmise aux services de la préfecture de la Sarthe. »

C’est sur le site actu.fr que nous apprenons cet énième cas d’étude d’impact faussée ou “biaisée”! Ici, le projet est vieux de quinze ans... quinze ans pour s’acharner à imposer une pseudo solution qui n’en est pas une, sauf à remplir les poches de promoteurs à grand renfort de subventions...
TA de Nantes: 
« … L’impact d’un parc éolien sur ces animaux doit donc « couvrir un cycle biologique représentatif », c’est-à-dire « intégrer les saisons optimales d’observation ».
Or, Innovent avait basé son étude « sur un inventaire de terrain réalisé durant l’hiver 2005, soit pendant la période d’hibernation ou de migration »… « Ni la méthodologie […], ni la zone d’étude […] n’est précisée », constate le tribunal administratif de Nantes…”
« L’étude d’impact ne semble reposer que sur des hypothèses et une méthode imprécise. ...

Lire l’article sur le site d’actu.fr en cliquant ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire