mercredi 24 juillet 2019

« Canicule. Les huit mille éoliennes françaises ne fournissent quasiment plus d'électricité » (FED)


Voici un Communiqué de presse transmis par la Fédération Environnement Durable :

« Le 22 juillet  à 14h, alors que  la barre des 34°C a été localement dépassée sur une  partie sud du pays, les  éoliennes destinées à produire de l’électricité au réseau n’ont fourni que 607 MW soit 1% du total . (*)

Ces  chiffres montrent l’inutilité  de ces  machines pharaoniques  et l’erreur de vouloir poursuivre leur implantation alors qu’elles  sont incapables de produire  de l'électricité lorsque les consommateurs en ont besoin.

La production intermittente des éoliennes dépend uniquement du bon vouloir du vent et non pas de leur gigantisme ou de leur nombre. Elles ne peuvent faire face ni aux vagues de froid, ni aux vagues de chaleur, c’est-à-dire au moment critique ou l’électricité d’un pays devient vitale.  Un blackout  est  considéré comme une catastrophe potentielle nationale  mettant en danger la sécurité des citoyens.

L’obstination de François De Rugy  ex ministre de l’environnement qui a accéléré le programme d'implantation d'éoliennes, en supprimant toutes les lois qui protégeaient les citoyens, était  suspecte. Il privilégiait  ainsi   des intérêts privés de promoteurs par rapport à l’intérêt général.

La Fédération Environnement Durable demande à Mme Elisabeth Borne qui lui succède et   dont les compétences sont reconnues, d'en tirer  les conséquences et  d'arrêter le programme  éolien qui met en danger  la France. 

Contact presse
Jean-Louis Butré       
contact@environnementdurable.net »

oooOooo

Graphiques vus sur le site du RTE (Réseau de Transport d’Electricité) :

Lundi 22 juillet 2019 :



Et ce 24 juillet à 12h00, ce n’est guère mieux :



Pour accéder au site du RTE, cliquer ICI


mardi 23 juillet 2019

Venez manifester contre la marche forcée de l’éolien en Nouvelle-Aquitaine samedi prochain 24 août à St-Aulaye!



Asso 3D: 06 28 22 54 52




Asso3D


Défendons le val de Dronne et la forêt de la Double contre les projets qui les menacent
Défendons leur biodiversité, leur cadre naturel, leur calme, leur authenticité, leur économie du tourisme…



samedi 13 juillet 2019

Vive l’estuaire ! La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) insiste pour que le projet éolien du Blayais soit abandonné.



C’est la conclusion de la contribution de la LPO à la concertation préalable sur le projet éolien du Blayais porté par EDF Renouvelables, contribution déposée le 12 juillet par Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO et Olivier Le Gall, Délégué Territorial LPO Aquitaine.



Cette contribution est remarquable tant par les arguments fondés sur des observations et des faits que par sa clarté et sa cohérence.


Début de la contribution de la LPO : 

« INTRODUCTION
La LPO fait le constat que les modes de production et de consommation d’énergies ont de forts impacts sur la biodiversité déjà fragilisée par de nombreuses pressions anthropiques et qui subit maintenant les effets des dérèglements climatiques dus aux émissions de gaz à effet de serre. De ce point de vue, la LPO est favorable à une transition énergétique visant, en premier lieu, à réduire la production et la consommation d’énergie… »
Lire la suite de la contribution de la LPO en cliquant ICI

oooOooo

Merci à la LPO pour ce dossier documenté  qui conforte et complète l'opposition que nous (DDME) et tant d'autres acteurs sur le terrain ne cessons de manifester depuis l'apparition de ce projet.

EDF-R a désormais en mains tous les éléments pour prendre la sage décision de renoncer à ce projet.