mardi 19 février 2019

Ruffec : l’association Eostress vent debout contre les éoliennes


Vents et Territoires reprend un article de Frédéric Sabouin, paru sur le Blog de Mediapart ce 19 février 2019.
L’auteur rend compte et commente une réunion publique organisée à Ruffec samedi 16 février par l’association Eostress avec pour objectif d’  « informer les Ruffecois sur le projet d’implantation de 5 éoliennes au nord de la forêt de Ruffec, impactant directement les communes des Adjots, Bernac et Taizé-Aizie. »
Extraits :
« Trop c’est trop », s’étrangle Yves de La Meslière, « si tous les projets sont acceptés, il y aura 340 éoliennes dans le nord Charente ».
… « J’étais favorable aux éoliennes, mais maintenant je trouve qu’il y en a trop. »
… « À l’issue de la présentation du projet, la salle a pu poser quelques questions, notamment au sujet du démantèlement promis au bout de vingt ans par les sociétés d’implantation d’éoliennes. « Elles promettent 50.000 €, c’est légal, mais on sait dès aujourd’hui que le coût réel du démantèlement sera bien au-delà de 450.000 €, jusqu'à 900.000 € pour les plus hautes » ajoute encore le président d’Eostress. « Des milliers de tonnes de bétons des socles resteront enfouis dans le sol des propriétaires des terrains. Où est l’écologie là dedans ? Je parlerai plutôt d’escrologie ».

Lire l’article du Blog de Mediapart en cliquant ICI 

Pour information de nos lecteurs, retrouvez la carte éditée par la DREAL des projets éoliens en Nouvelle-Aquitaine (août 18) en cliquant ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire