mercredi 27 février 2019

Le « Grand Débat » à Epargnes sur la transition écologique


Une réunion d'Initiative Locale dans le cadre du grand débat national sur le thème de la transition écologique était organisée par l'association Epargnes Mon Village jeudi 21 février.

Voici un compte-rendu transmis par l’association « Stop éolien 17 » :

« Malgré les vacances scolaires, quelques affiches mystérieusement retirées et la décision de la mairie d'Epargnes de ne pas relayer cette réunion, 50 personnes étaient présentes au rendez-vous. Michel Brisset, directeur de l'école Denis Ricard à Saint-Sulpice de Royan et secrétaire de l'association Epargnes Mon village a été désigné pour animer cette réunion. Dominique Bruchet, président de Stop éolien 17 et Jean-Patrick Moreau, ancien ingénieur électromagnétisme ainsi que deux invités de marque, Béatrice Canel, maître de conférence en sciences de gestion à l'université du Havre et Bernard Durand, scientifique géologue, ancien directeur de l'Ecole Nationale Supérieure de Géologie, ancien président du Comité Scientifique de l'European Association of Geoscientist and Engineers, étaient réunis autour de la table pour répondre aux questions.
Deux maires participaient au débat, dont Stéphane Loth, maire de Talmont sur Gironde, qui réclame une zone sans éoliennes de 15 km autour de la presqu’île. Françoise de Roffignac, également présente, a rappelé que le SCoT et le PLU sont des outils de référence pour l'implantation des éoliennes sur le territoire de la CARA. Elle s'est engagée à inviter Bernard Durand au Conseil départemental ainsi qu'aux prochaines réunions de l'Observatoire de l'éolien afin de lui donner la possibilité d'expliquer le non sens de la production électrique éolienne dans une région qui compte deux centrales nucléaires et donc un bilan carbone proche de zéro. 

Les sujets ont été variés autour de la transition écologique et plus particulièrement les projets éoliens d'Epargnes, en bordure d'estuaire de la Gironde et à Allas-Bocage. Il a été question également de l'endoctrinement que nous subissons de plus en plus à la télé, avec ces images d'éoliennes qui sont insérées dans les jingles, dans les reportages et même dans la publicité.
Malgré la présence d'un conseiller municipal dans l'assistance, il n'y a plus aucune information quant à l'avancement du projet à Epargnes.
Le panel des questions a permis de balayer également la pollution des marais de l'estuaire transformés en culture et sur lesquels les agriculteurs pulvérisent des pesticides malgré leur classement Natura 2000 et qui détruisent la faune de l'estuaire (poissons, pibales). Deux heures de questions/réponses au bout desquelles une liste de propositions a été recueillie par Michèle Bruchet. Après mise en forme, elle sera enregistrée sur le site du Grand Débat National.
Parmi les propositions, nous avons pu noter la fin des subventions pour l'éolien afin de reverser ce financement pour l'isolation des habitations dans le but de réduire la consommation électrique. Développement d'un nouveau carburant pour remplacer les carburants fossiles polluants. Développer la recherche pour une production électrique autre que éolienne terrestre ou offshore, sachant que la Région bénéficie de la proximité de l'océan qui permet de profiter de la houle, de l'énergie osmotique.
Une distance minimale entre l'éolienne et la première habitation égale à dix fois la hauteur de l'éolienne. Suppression des projets éoliens dans les régions touristiques et proches des sites remarquables. Plus de transparence de la part des élus. Retour à l'état naturel des marais classés Natura 2000.
Malgré une participation un peu faible, toutes les personnes se sont déclarées satisfaites des échanges de la soirée. 

Dominique BRUCHET
Président STOP EOLIEN 17
Administrateur EPARGNES MON VILLAGE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire