vendredi 22 février 2019

EOLIEN ET SCOT : Le président de la CdCHS, Claude Belot, échange avec le public.

Courez acheter votre Haute Saintonge et votre Sud Ouest du vendredi 22 février 2019 pour vous informer sur l’élaboration du Scot (schéma de cohérence territoriale) conduit par la Communauté de communes de la Haute Saintonge (CdCHS).

Le projet d’aménagement et de développement durables (PADD), pièce maîtresse du Scot, concerne la vie quotidienne de tous les Hauts saintongeais !

Claude Belot, président de la CdCHS, a souhaité que le grand public soit associé à ce travail de préparation et une réunion publique avait donc lieu à ce sujet au centre de congrès de Jonzac vendredi soir.
Haute Saintonge 22 février, page 5
Il y a été question de l’éolien bien sûr : Damien Carboni, journaliste à la Haute Saintonge, cite un passage à ce sujet de l’intervention du C. Belot :
« La tendance générale est plutôt qu’on n’a pas envie de voir ça (l’éolien) dans le paysage. Il faudra le dire et l’écrire. Ceux qui envisagent de faire des investissements, ce ne sera pas nous. D’ici quelques jours, le président de la SEM énergie va présenter à ses actionnaires un beau programme énergétique. A ma connaissance, il n’y a pas un seul parc éolien. Avec le soleil, on fait beaucoup mieux. Ça (l’éolien) gâche tout pour de mauvais résultats. Ce sont des choses qu’il faudra dire. Le grand public, il ne faut pas qu’il réagisse une fois qu’un projet éolien lui tombe sur le nez. »
Sud-Ouest 22 février 2019, page 23
Et Marie-Laure Gobin, Journaliste à Sud-Ouest, de reprendre une autre intervention sur l’éolien et le Scot:
« C’est bel et bien un sujet examiné par le Scot. L’estuaire, zone Natura 2000 est un espace remarquable au sens de la loi littoral, il est donc protégé. A titre conservatoire, le Scot interdira la présence d’éoliennes dans les espaces remarquables mais aussi dans les espaces en co-visibilité de ces espaces remarquables. Claude Belot insiste « il faut aller vite. Car le vrai risque c’est qu’un projet d’intérêt national vienne s’appliquer en prenne le pas sur les lois existantes. C’est une course de vitesse qui est engagée par EDF Energies renouvelables EDF Renouvelables)».

Allez vite acheter vos deux journaux préférés aujourd’hui !

Ou retrouvez l’article de Sud-Ouest (abonnés) en cliquant ICI



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire