vendredi 31 août 2018

Chauve-souris : un mammifère mal connu, indispensable pour la biodiversité, menacé par les insecticides… et les éoliennes.


« Ce mammifère est menacé par l'utilisation d'insecticides. Autre fléau, les éoliennes qui déciment le nombre de chauves-souris. Il faudrait alors arrêter et adapter les pales en fonction des migrations. En France, en dix ans, le nombre de chauves-souris a presque été divisé par deux. »
Vu et entendu sur franceinfo, journal tv 12/13 du 29 août 2018.
Cliquez ICI 


mercredi 29 août 2018

Sondage 2/2 du Progrès : Comprenez-vous la multiplication des oppositions aux éoliennes ?

Sondage du Progrès :
Allez sur la page du Progrès et participez à ce sondage:
Cliquez ICI

Sondage 1/2 du Dauphiné : Vous opposeriez-vous à l’implantation d’éoliennes près de chez vous ?

Sondage du Dauphiné :
Allez sur la page du Dauphiné et participez à ce sondage:
Cliquez ICI


Estuaire de la Gironde - Le point sur la réunion d'information pour les anglophones sur le projet EDF EN, lundi 27 août à Port-Maubert.

"Des éoliennes deux fois plus hautes que Big Ben."
Nicole Bertin Infos fait le point sur la réunion d’information sur le projet d’EDF EN de parc éolien dans les marais de l’estuaire auprès d’habitants anglophones, qui s’est tenue lundi 27 août dernier à Port Maubert.
Retrouvez cette information sur le site du blog de Nicole Bertin. 
Cliquez ICI  

L'initiative vient de membres de l'association DDME; voir l'info parue avant-hier ICI

"Éolien et Solaire : Déclin rapide programmé" (Économie Matin)

Dans le numéro Économie Matin d’hier (28.08.18), Ludovic Grangeon dénonce le marché de dupes de la filière éolienne, mais se réjouit de l’arrivée (il était temps !) de vraies énergies renouvelables partout en France et en Europe.
Extraits :
« S’il faut donner un conseil aux investisseurs particuliers et institutionnels, c’est de s’éloigner au plus vite des secteurs éoliens et solaires dont la chute est désormais programmée. La bulle va probablement éclater sous peu. Depuis dix ans, la convergence d’intérêts financiers et politiques a propagé une croyance selon laquelle les énergies renouvelables, alternatives au nucléaire, étaient l’éolien et le solaire, jouant ainsi avec l’espoir d’une grande partie de la population. »
« Au lieu d’investir en recherche de procédés performants pour le consommateur, les surprimes ont été empochées par de petits noyaux de spéculateurs financiers, avec des matériels semblables depuis dix ans. Le "syndicat des énergies renouvelables", qui est aussi un lobby, ne comprend aucune section du secteur recherche et développement de procédés performants, qui a du s'organiser ailleurs. Ce marché de dupes touche à sa fin avec l'arrivée des vraies énergies renouvelables qui explose avec bonheur cette année. »
Lire l’article ICI
Je pose ca comme ça : les 50 milliards aux frais des contribuables français auraient par exemple permis d’équiper 10 millions de foyers avec une pompe à chaleur… de fabrication française !

lundi 27 août 2018

Industrial wind turbine project along the estuary
: a very successful informational meeting for the English-speaking community was held on Monday 27 August, Restaurant L'Écluse, Port-Maubert.



More than 50 people attended an informal briefing given by a member of the DDME (the association Défense Des Marais de l’Estuaire) to residents and home owners regarding the EDF-EN wind farm project on the right bank of the estuary of the Gironde. Following the briefing, many questions were raised and further information given by participants with knowledge of the subject. Several participants shared their negative experiences with wind farm projects. All speakers voiced their serious concerns about the project. The meeting was well received by those in attendance and will certainly be repeated in the future.

« Je ne dors pas ; j’ai des troubles de sommeil terribles, insupportables depuis qu’elles sont installées… »

Écoutez et partagez  ce reportage de FR3 sur des éoliennes dans la Somme.
Cliquez  ICI 
Extraits : « On était pour à l’origine… parce qu’on était complètement favorables à la transition énergétique. »
« Ça peut donner l’impression qu’il y a un avion qui décolle, sans arrêt, sans arrêt… »
« C’est une chose très perturbante… On entend ce bruit de fond… régulièrement [situées à plus d’1km]… ils sont en train de nous encercler… une invasion…  des machines qui s’approchent de plus en plus… ça pénalise la valeur immobilière de la maison… aujourd’hui, la tranquillité, on l’a perdue.»
« J’aime mieux voir une éolienne qu’une centrale nucléaire ici… ». NDLR : parce que de l’avis de cette personne, une éolienne remplacerait une centrale nucléaire ????
Et le commentaire de cet agriculteur favorable, lui, car il loue ses terres au promoteur du parc éolien :
«On touche 6.000€ par an et par éolienne. Je veux dire faut pas cracher dessus. C’est une nouvelle source de revenus. Je fais ma retraite. Il vous tombe 25.000€ à rien foutre, c’est encore mieux que le loto… ». Alors évidemment, lui, les nuisances provoquées par ces machines pour ses concitoyens…

Nicolas Hulot s’apprête à publier un décret donnant d’importants pouvoirs aux préfets pour protéger la biodiversité.


Un article de Coralie Schaub, dans Libération du 24 août dernier, fait part de la satisfaction des associations de défense de l’environnement: « … concrètement, ce décret renforce beaucoup le pouvoir [de ces dernières] qui souhaiteraient s’opposer à tous types de projets menaçant la biodiversité, en particulier ceux très consommateurs de terrains. »
En effet, ce décret « étend le champ d’application des biotopes … et il donne la possibilité aux préfets de ‘prendre des arrêtés de protection pour des habitats naturels en tant que tels, sans qu’il soit besoin d’établir qu’ils constituent par ailleurs un habitat d’espèces protégées.’  »
Une consultation publique est ouverte jusqu’au 19 septembre 2018.
N’hésitez pas à y apporter votre commentaire ICI
Lire l’article de Libération ICI

dimanche 26 août 2018

Des drones pour remplacer les éoliennes… la fin du massacre de nos paysages et de nos sous-sols ?

Pourquoi se précipiter vers une solution qui n’en est pas une… car les éoliennes industrielles :

·      coûtent une fortune aux contribuables,
·      ne sont efficaces que moins de 25% du temps (et doivent dès lors être relayées 75% du temps par des centrales thermiques),
·      défigurent les paysages,
·      chassent les touristes et les « néo-ruraux »,
·      massacrent les sous-sols,
·      déséquilibrent l’écosystème,
·      mettent la biodiversité en danger, etc ?
Encourageons nos pouvoirs publics à réorienter la recherche vers d’autres sources d’énergie.
Voyez par exemple ce prototype conçu aux Pays-Bas : des drones de 12 mètres d’envergure qui captent la force du vent à des altitudes comprises entre 200 et 450 mètres. Effectuant des vols en forme de huit, le drone tire sur un câble qui est relié à un générateur situé sur une plate-forme en mer. Ce générateur converti l’énergie rotative en électricité. Construire un tel drone autonome et pouvant voler tous les jours à toute heure du jour et de la nuit est moins coûteux que de fabriquer des immenses éoliennes, note la société néerlandaise Ampyx Power, à l’origine de ce projet.
Lire l’article paru dans l’usine nouvelle ICI


vendredi 24 août 2018

Industrial wind turbine project along the estuary - Informational meeting for English-speaking residents and home owners - Monday 27 August, 5 to 6pm, Restaurant l'Ecluse, Port-Maubert

Industrial wind turbine project along the estuary
Informational meeting for the English-speaking community on
Monday 27 August, 5 to 6pm,
Restaurant L'Écluse,
Port-Maubert

An informal meeting to provide information for English-speaking
residents and home owners regarding the EDF-EN wind
farm project on the right bank of the estuary of the Gironde will be
held on Monday, August 27.

Several English-speaking members of the DDME
(Défense des Marais de l'Estuaire) will be at the Écluse Restaurant at
Port Maubert on Monday from 5pm to 6pm to discuss the
project with you.

The EDF-EN wind farm project is real and threatens us all.
Please join us on Monday, August 27.

L’Écluse Restaurant
32 rue des Pêcheurs
Port Maubert

To show our appreciation to the owner and staff of L’Écluse
 for making their space available to us,
please be sure to order something while there.

Kindly forward to as many English-speaking friends in the region.