samedi 30 juin 2018

Xavier Bertrand dit STOP aux éoliennes


Vu sur actu.orange.fr :

Le Président de la région Hauts-de-France juge que l’énergie éolienne « coûte les yeux de la tête », « défigure totalement les paysages » et qu’elle est peu créatrice d’emplois.
La région a lancé un observatoire digital de l’éolien…

vendredi 29 juin 2018

Les députés inscrivent climat et biodiversité à l’article  1 de la Constitution


Article paru dans lemonde.fr du 28.6.18

Photo G.M.
Pouvons-nous espérer, comme la PPEEBP (Association de Protection des Paysages et de l’Environnement “entre Beauce et Perche”), que cela pourrait signifier un  “moratoire immédiat sur l’éolien terrestre qui est de toute évidence une atteinte majeure à l’environnement, la faune et la flore”... et tout particulièrement dans les zones classées Natura 2000, comme les marais de l’estuaire de la Gironde? Pourquoi ne pas suggérer cela à nos chers députés?


jeudi 28 juin 2018

Raphaël Gérard, député de Jonzac/Royan : « Je suis opposé aux éoliennes dans l’estuaire de la Gironde »


Dans son blog, la journaliste Nicole Bertin impute la levée de bouclier face au projet éolien dans l’estuaire de la Gironde en partie au “manque d’information d’EDF Energies Nouvelles auprès du grand public... En mettant une chape sur les préoccupations légitimes des riverains, les omertas ne font que durcir le ton et envenimer le débat..."
Photo G.M.

"...Sur le sujet, Raphaël Gérard, député de la quatrième circonscription de Charente-Maritime (Jonzac/Royan), est clair  : « je suis opposé aux éoliennes dans ce secteur. Par contre, je suis favorable à celles, offshore, ...». Soucieux du développement des énergies renouvelables (soleil, vent, géothermie, hydrogène), il estime que chaque projet doit faire l’objet d’une concertation."

Les conseillers départementaux de l'Allier votent un texte contre la prolifération anarchique des éoliennes


Nouvelles des quatre coins de France…


Vu dans La Montagne du 27 juin 2018 (par Matthieu Villeroy)
Les projets éoliens de grandes dimensions ont à nouveau le vent en poupe. Les conseillers départementaux viennent de voter un texte symbolique incitant à la préservation des paysages bourbonnais: Tenter d’enrayer ce développement anarchique par une prise de position claire, telle est l’objet de la motion votée mardi.