samedi 8 décembre 2018

« Ce décret signé en douce qui bafoue la démocratie ! »


Extrait d’un article de Mickaël Fonton paru le 5 décembre 2018 sur le site de  Valeurs actuelles :
« … En pleine crise des gilets jaunes, le gouvernement a décidé de compliquer encore davantage la vie de ceux qui s’opposent à l’implantation de nouveaux parcs éoliens dans les campagnes. Un déni de démocratie… Par un décret publié au Journal officiel le 1er décembre…, alors que les manifestants étaient plutôt en droit d’attendre un geste d’apaisement du gouvernement – François de Rugy vient de couper aux citoyens le moyen le plus simple de manifester leur opposition à tout nouveau projet d’implantation.
… Que dit donc ce décret ? Deux choses très simples : que les Tribunaux administratifs ne seront plus compétents pour juger des recours contre l’implantation d’éoliennes (article 23). Il faudra désormais passer par les Cours d’appel – qui sont souvent plus éloignées et qui, surtout, sont payantes. Une façon de tordre le cou aux petites associations locales, majoritairement démunies. …
Et … le délai légal de protestation sera ramené de quatre mois à deux (article 24). Il faudra donc aller très vite pour étudier les centaines de pages du dossier du permis de construire et, éventuellement, décider d’engager la bataille. On souhaite bon courage aux maires ruraux et à leurs administrés. Dans l’affrontement du David citoyen contre le Goliath des marchands de vent, le gouvernement a décidé que David se battrait à mains nues et les pieds entravés. Telle est, sans doute, sa conception d’une transition écologique « juste » et « solidaire ». »
« Je ne sais pas si c’est de l’inconscience ou de la provocation, fulmine Jean-Louis Butré, président de la Fédération environnement durable (FED). »
Lire l’article sur le site de Valeurs actuelles en cliquant ICI
Lire le communiqué de presse de la FED sur notre site en cliquant ICI

Une idée parmi d'autres! Utiliser les subventions des éoliennes et PV pour la rénovation des logements…


Vu sur Twitter par @DelvilleSy:
« Une idée de Sylvestre Huet: récupérer les 6 milliards dépensés en pure perte dans les éoliennes et les panneaux photovoltaïque et les consacrer à la rénovation des logements en ciblant en priorité les logements sociaux ».

Lisez l’article de Sylvestre Huet sur le Blog du Monde en cliquant ICI

Nous posons ça, comme ça…

Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable (FED) : Eolien terrestre – suppression des Tribunaux administratifs


"A l'heure où les Français réclament plus de démocratie, d’égalité, de justice et de transparence, François de Rugy, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique fait le contraire et il les méprise.
 
Par un décret (1), précédemment étudié par la commission Lecornu et  publié  le 1er décembre 2018, il institue une justice d’exception en privant les citoyens du droit fondamental de se défendre gratuitement en justice en première instance aux Tribunaux administratifs contre l’installation d’ éoliennes.

Pour les éliminer totalement, le décret stipule en plus que la durée légale sera réduite de 4 mois à 2 mois, pour qu’ils n’aient même plus le temps d’étudier le dossier du «permis de construire simplifié » signé par le Préfet et baptisé « autorisation unique » .    
  
Ce décret liberticide, non démocratique, est contraire aux valeurs de la République et il constitue une atteinte fondamentale aux droits des associations loi 1901.
 
Il  fait suite aussi à  la décision de François de Rugy de supprimer les enquêtes publiques, et  démontre que,  face à l’exaspération de victimes de ces machines,  au lieu  de les écouter, sa seule réponse est de  les museler définitivement.    
  
Ce décret complète les  annonces du Président de la République, Emmanuel Macron, qui a décidé de multiplier par trois le nombre d’implantation d’éoliennes terrestres dans les territoires ruraux, soit 18.000 nouvelles machines.      
  
Comment le gouvernement peut-il vouloir instituer une « société de confiance » et de solidarité en réduisant les droits des associations et des citoyens sur des projets ayant une incidence sur leur vie quotidienne et leur environnement ? 
  
La Fédération Environnement Durable a décidé de déposer des recours juridiques notamment en Conseil d’Etat pour faire annuler ce décret.  Elle appelle  toutes associations et les citoyens à la rejoindre dans ce combat.           

La régression irréversible de l’environnement et des droits fondamentaux est  « En Marche ».           
    
Contact presse
Jean-Louis Butré     
contact@environnementdurable.net
06 80 99 38 08"

(1) Texte du décret, cliquer ICI

vendredi 7 décembre 2018

« Les éoliennes sont une catastrophe, une atteinte visuelle à l’habitabilité du monde » dit Alain Finkielkraut

Sonia Mabrouk, le 28 novembre sur CNews, invitait une Gilet Jaune, Priscilla Ludosky et le philosophe Alain Finkielkraut pour un échange qui, à partir de la minute 9’30, a porté sur la transition écologique.
Et Alain Finkielkraut d’insister sur l’importance de cette question, qui n’est pas, comme tant veulent le faire croire aujourd’hui, le souci prioritaire des seuls privilégiés.
Et le philosophe de se référer à l’annonce du Président d’un élargissement du parc éolien :
« Or, les éoliennes sont une catastrophe, une atteinte visuelle à l’habitabilité du monde… C’est très moche, très bruyant et on ne va pas résoudre le problème de l’énergie avec les éoliennes. Et c’est là qu’il faut réfléchir. J’ai lu un très bel appel de Fabrice Nicolino qui disait « les abeilles disparaissent, les grenouilles disparaissent, les oiseaux , les sauterelles, les coquelicots… » et il termine en disant « Rendez-nous les coquelicots. Rendez-nous la beauté du monde. » L’écologie, ce doit être le souci de la beauté du monde et cela, ce souci, les pauvres l’éprouvent autant que les riches. »

Regardez cette video (sur l’écologie à partir de la minute 9’30)en cliquant ICI

mardi 4 décembre 2018

L’Allemagne, AVANT et APRES les éoliennes. Constatez par vous-même l’ampleur des dégâts !

Photo 1: situation réelle - Photo 2: retrait des aérogénérateurs par montage - Photos Hermann

Vents et Territoires nous révèle, à travers la caméra du photographe Hermann, l’ampleur du désastre allemand.
Ce n’est pas possible que nous laissions faire cela en France… avec des résultats aussi désastreux également sur l’avenir de nos enfants, sur la qualité de l’air, sur l’économie… tout cela au service d’un lobby financier redoutable.
« Hermann a photographié les paysages avec les éoliennes puis a retouché les photos en effaçant les éoliennes de ces paysages.
La vidéo et les photos sont destinées à toutes les personnes résidant dans des communes non encore marquées par les aérogénérateurs.  Déjà, dans de nombreuses régions de notre pays, les hommes, les animaux et la nature souffrent de la présence de ces machines. 
Même les personnes les plus ignares en la matière peuvent clairement comprendre que cet engouement pour cette source d'énergie ne concerne qu'une seule chose : l'argent.
Attention au réveil brutal !

V&T »

Attention, le montage n’a pas consisté à ajouter des éoliennes dans un beau paysage, mais malheureusement au contraire, à retirer les monstrueux aérogénérateurs de paysages déjà envahis et complètement défigurés.
Âmes sensibles et amoureux de la nature, s’abstenir.

Voyez la vidéo ou le diaporama sur la page de Vents et Territoires ICI

Ou, pour le seul diaporama, cliquer ICI
(Vous devrez saisir la 1ère image en glissant votre curseur vers le bas après la présentation).