jeudi 7 février 2019

La DDME écrit aux élus, instances décisionnelles, associations...

Texte de la lettre du Président de la DDME:


« …Objet : Réaction à un projet éolien et demande de prise de position
Projet  de Parc Industriel Eolien dans l’Estuaire de la Gironde


Madame la XXX, Monsieur le XXX,

Les orientations vers une transition énergétique que la France doit prendre sont déterminantes tant pour la survie de la biodiversité que pour la sauvegarde de l’environnement; elles doivent coexister en harmonie avec les grands défis de demain pour lutter contre le réchauffement climatique.

Autant la transition énergétique est un engagement incontournable si nous voulons contrer le changement climatique et sauvegarder la planète en respect des directives européennes envers la biodiversité, les zones humides et le paysage, autant un projet mené par EDF-R d’implanter une quarantaine d'éoliennes de 180 mètres de haut sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde – en plein milieu d'un des plus grands couloirs migratoires d'Europe – revêt toutes les caractéristiques d’une aberration monumentale et définitive envers la biodiversité, l’environnement et un paysage remarquable jusque là préservé.

Aucune personne responsable et soucieuse de la survie de la biodiversité ne peut concevoir qu’un tel projet ne puisse jamais voir le jour dans un tel contexte : la rive droite de l’estuaire de la Gironde figure depuis de nombreuses années au tableau des zones classées Natura 2000, elle est en particulier classée en Zone de Protection Spéciale (ZPS) depuis 2004. Préalablement à son intégration au réseau Natura 2000, elle était reconnue en Zone d’Intérêt Communautaire pour les Oiseaux (ZICO), au titre de la directive européenne n° 79-409/CEE ("Directive Oiseaux"), ratifiée par la France en 1979. Cette zone est également protégée par la loi Littoral.

Ses atouts en matière de biodiversité, notamment pour la défense de certaines espèces d’oiseaux menacées de disparition comme le Phragmite aquatique, son caractère exceptionnel de zone Natura 2000 et de zone humide d’importance majeure, le fait qu’il s’agisse d’un « paysage remarquable » au titre de la Convention européenne du paysage, sont repris en détails dans les pièces jointes ci-après.

Pour rappel, ce projet d’implantation d’éoliennes le long des marais de l’estuaire a recueilli des avis défavorables émanant de :
-      Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine
-      Président du Conseil Départemental de Charente-Maritime
-      Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO)
-      Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB)
-      Conseil des Grands Crus Classés en 1855
-      Conservatoire de l’estuaire de la Gironde
-      Maires des communes concernées et plusieurs maires du Médoc
-      Députés de la zone concernée.

Comme vous pouvez le constater, Madame la XXX, Monsieur le XXX, la situation est alarmante et une action devient urgente.

Nous ne pouvons nous résigner à voir la biodiversité de cet estuaire condamnée, son paysage détruit irrémédiablement, son sous-sol anéanti définitivement par les milliers de tonnes de béton qui seraient injectées pour stabiliser les aérogénérateurs (de 1000 à 1500 t de béton ainsi que 80 t de ferraille par appareil) sans compter toutes les infrastructures, tranchées, câbles etc., ni l’impact destructeur sur le tourisme et la santé des riverains.

Nous ne pouvons nous résigner à voir menacé de disparition cet équilibre naturel qui a mis des siècles à se constituer et se stabiliser dans ces marais qui forment une éponge naturelle nourricière pour quantités d’espèces animales.

Compte tenu de la gravité du problème que nous vous avons exposé et considérant l’urgence de la situation, nous vous prions de bien vouloir nous préciser votre position à cet égard et nous indiquer les mesures que vous comptez prendre en ce sens.

Nous vous remercions de la bienveillante attention que vous voudrez bien porter à ce courrier et  nous vous prions de croire, Madame la XXX, Monsieur le XXX, en notre profond respect ainsi qu’en notre parfaite considération pour les fonctions dont vous avez la responsabilité.

Guillaume Boraud
Président de l’association DDME
www.ddme.fr

PJ :
1.     Biodiversité / Avifaune
2.     Paysage remarquable »
_____________________________________________

Accès pour nos lecteurs aux Annexes et au Dossier “Enjeux avifaunistiques”:

Annexe "Biodiversité/Avifaune", cliquer ICI

Annexe “Paysage remarquable", cliquer ICI

Le dossier “Enjeux avifaunistiques” inclut les contributions de :
-      M. Raphaël Musseau, ingénieur de recherche en écologie, BioSphère Environnement, chargé de cours à l’Université Jean-Monnet-Saint-Etienne
-      M. Christophe Barbraud, biologiste écologue, directeur de recherche au CNRS,
-      Mme Christine Blaize, écologue, coordinatrice du Plan National d’Action sur le Phragmite aquatique pour le Ministère de la Transition écologique et solidaire, et
-      Dr. Martin Flade, Président du Comité de sauvegarde du Phragmite Aquatique (AWCT) animé par BirdLife International.
Dossier “Enjeux avifaunistiques”, cliquer ICI


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire