mercredi 12 septembre 2018

Quand le paysage influe sur le bien-être



«... Si le paysage est agressé, cela vous affecte directement. On souffre quand celui-ci est attaqué. À l’inverse, quand le paysage de nature est en bon état et accessible, les gens se sentent bien psychologiquement.
... La nature plutôt que le macadam pour être heureux ? Le paysage, plus particulièrement rural, est l’un des éléments constitutifs du bonheur, affirment des chercheurs.
... Le paysage n’est pas seulement le papier peint ou l’affiche qui décorent un salon ou une chambre à coucher. Sa matérialité, comme sa perception, peuvent avoir une influence directe sur notre qualité de vie et contribuent en cela au bien-être et au bonheur », assure le géographe et agronome Yves Michelin.»
Friends against wind reprend un article paru dans le numéro du 9 septembre dernier de Sciences et Avenir, dans le cadre de la 28è conférence du réseau PECSRL (Permanent European Conference for the Study of the Rural Landscape) où quelque 150 géographes, sociologues, historiens, économistes, paysagistes, urbanistes et agronomes, venus de plus de 20 pays, ont débattu la semaine dernière à Clermont-Ferrand puis à Mende, de l’interaction entre qualité de vie et qualité des paysages.
Lire la suite sur le site de Sciences et Avenir ICI
OU sur le site de Friends against wind ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire