mercredi 22 août 2018

« Contre l’éolien subventionné et destructeur des paysages, la mobilisation prend de l’ampleur en Occitanie. »


Bruno Ladsous, dans Contrepoints du 20.08.18, nous fait part de la manière dont les habitants en région Occitanie s’unissent et se mobilisent contre la destruction de leur environnement :
Le scénario du Schéma Régional Aménagement Durable (SRADDET) de la Région Occitanie est fondé sur la surproduction d’électricités intermittentes dont l’éolien terrestre pour une proportion CINQ fois plus importante qu’en 2016 … et ce, dans un contexte où la région Occitanie est saturée. Ce « cinq fois plus » a été vécu « comme une provocation envers les victimes existantes et futures de ce projet… car il menace les grandes forces de la région que sont les activités agricoles et rurales ainsi que le tourisme. Préserver la biodiversité, les paysages et le cadre de vie, la santé et le bien-être, ainsi que le climat social dans nos villages, est un enjeu essentiel. »
… « Convaincu que la transition énergétique ne peut se fonder sur la destruction de notre environnement, le Collectif TNE-OE a élaboré, chiffré puis mis sur la table un programme alternatif appelé REPÒSTA, affichant dès son préambule que pour être réussie la transition énergétique doit se réaliser dans le respect des gens et des territoires qu’ils habitent et qu’ils font vivre. Cette transition est donc autant environnementale qu’énergétique. »
Lire l’article de Contrepoints ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire